Archives de
Auteurs : Christian Signol

Là où vivent les hommes

Là où vivent les hommes

“Je compris en rencontrant Achille, le vieux pastre, que jusqu’ici ma route m’avait conduit seulement vers les illusions du monde moderne où l’on découvre tout ce que les hommes croient qu’il leur arrive, alors qu’ils ne sont que des enfants perdus sur la Terre qui les porte. ”
Après un drame familial, Etienne quitte la ville, ses repères, et son poste de cadre dans une banque. C’est par hasard, et après un long périple jusqu’à un hameau de Lozère, qu’il rencontre Achille, un vieux berger. Entre ces deux hommes blessés, un lien se tisse. Il va révéler à Etienne qu’une autre vie est possible, là où se trouvent les vraies richesses.
Puisant sa force dans l’évocation de la nature et des mystères du monde, le roman de Christian Signol est une ode à la liberté et une invitation à retrouver le sens de l’existence.


Genre: Roman
Thèmes: Terroir
L’été de nos vingt ans

L’été de nos vingt ans

Chaque été, Antoine invite Charles, son meilleur ami, à venir chez ses grands-parents en Dordogne. Là-bas, ils tombent tous les deux amoureux de Séverine. Lorsque la Seconde Guerre mondiale éclate, les deux amis intègrent le Service Operation Executive de Churchill. Obsédé à l’idée de revoir Séverine, Charles convainc son instructeur de créer un réseau de résistance en Dordogne.


Genre: Roman
Thèmes: Amitié, Guerre, Résistance, Terroir
C’était nos familles T2 Pourquoi le ciel est bleu

C’était nos familles T2 Pourquoi le ciel est bleu

« Julien Signol, mon grand-père paternel, ne sut jamais lire ni écrire, et moi, son petit-fils, je suis devenu écrivain. Grâce à lui bien sûr, grâce à mes parents, à leur travail, à leur courage, à tout ce qu’ils m’ont légué.
Et pourtant, il a fallu plus de quarante ans à Julien pour oser poser à son fils la question à laquelle sa mère avait répondu par une gifle cruelle quand il avait sept ans : « Pourquoi le ciel est bleu ? » Il en était resté meurtri, comprenant vaguement que l’enfant d’une domestique, veuve de surcroît, n’avait pas le droit de lever la tête vers le ciel. Cette scène ne s’est pas déroulée au XVIIIe siècle, mais à l’orée du XXe…
Les hommes souffrent, luttent, pour que leurs enfants vivent mieux qu’eux. Julien en est un humble exemple : en échappant à un destin écrit d’avance, il a réussi à conquérir sa dignité, à offrir à ses fils tout ce qui lui avait manqué. N’est-ce pas encore aujourd’hui, malgré les différences de modes de vie, le but de tous les hommes et de toutes les femmes dans un combat qui demeure et demeurera toujours le même ? »


Genre: Roman
Thèmes: Biographie, Témoignage, Terroir
Le pays bleu T1 Les cailloux bleus

Le pays bleu T1 Les cailloux bleus

Ils s’appellent Etienne, Abel, Philomène et Mélanie. Ils ont vingt-trois, quatorze, dix et six ans quand nait le XXème siècle. Enfants de pauvres métayers du Causse de Granger (Lot) – et Dieu sait ce qu’il en allait d’être pauvres et métayers dans ces années-là et sur leur terre de misère ! – , ils ne peuvent choisir qu’entre le départ ou la soumission.
Mais déjà le monde change, des idées nouvelles circulent qui commencent à ébranler cet univers de pierre figé dans l’Histoire. Les paroles d’Armand le sabotier, l’arrivée d’un instituteur laïc jettent des ferments de révolte qui, pour certains, la grande Guerre venue et s’éternisant en massacres, conduiront aux mutineries de 1917.
Ainsi va le destin des hommes. Mais les femmes demeurent, patientes prêtresses de la vie et de la mort. Par delà les drames, dépassant les injustices et les crimes, elles poursuivent leur œuvre de création. Elles sont l’amour. Un jour, Philomène enfant a donné à son ami Adrien deux petits cailloux bleus pour qu’ils lui portent chance. Deux petits cailloux bleus…
Voici l’histoire d’une famille, d’une terre, d’un village et d’une époque où chaque français d’aujourd’hui peut reconnaître les siens. Ici, tout est vrai et juste : les actes, les paroles, les pensées, les sentiments. Ici, se respirent l’air du Causse, glacé ou brûlant, et le parfum des pierres et des genévriers.


Genre: Roman
Thèmes: Historique, Terroir
Une année de neige

Une année de neige

Partir, fuir sa triste banlieue, la grisaille… Sébastien a dix ans et la leucémie menace sa vie. Malgré l’amour de sa mère, il n’a qu’une obsession : rejoindre dans le Lot ses grands-parents qui sauront éloigner de lui la peur et la mort. Il est sûr qu’au cœur de cette campagne qu’il aime tant, il pourra puiser l’énergie pour lutter contre la terrible maladie qui l’affaiblit chaque jour d’avantage.
Dans la petite ferme familiale, Sébastien oscille entre les périodes de découragement et le plaisir des joies simples, dans l’enchantement et le plaisir toujours renouvelé de la nature et de ses secrets. Son grand-père ne lui a-t-il pas raconté que l’hellébore, éphémère “rose de Noël” qui fleurit sous la neige, possède des pouvoirs magiques qui pourraient lui apporter la guérison tant espérée ?


Genre: Roman
Thèmes: Enfance, Maladie, Terroir
Une si belle école

Une si belle école

Devenir instituteur, c’était le rêve de nombreux enfants dans la France de l’immédiat après-guerre. C’était l’âge d’or de l’école de la République, l’école d’antan, notre école aux odeurs de craie, de bois et d’encre violette, dont les ” maîtres ” exemplaires et dévoués étaient respectés de tous. Elle symbolisait la réussite et l’espoir.
Christian Signol nous en fait revivre l’histoire à travers le destin d’une jeune institutrice des années cinquante, qui devra affronter dans les villages du Lot l’hostilité tout à la fois du maire, du curé et des habitants qui ont besoin de leurs enfants dans les fermes. Elle y rencontrera l’amour de sa vie avec un autre maître issu d’un milieu totalement différent mais aussi passionné jusqu’à ce que, de réforme en réforme, ils deviennent par décret ” professeurs des écoles ” et ne se reconnaissent plus dans leur nouveau statut.
Christian Signol poursuit avec émotion et vérité le grand roman de nos familles, notre roman, comme celui d’un pays d’où l’on ne s’échappe jamais tout à fait.


Genre: Roman
Thèmes: Enseignement, Historique, Terroir
Sur la terre comme au ciel

Sur la terre comme au ciel

Récit d’une renaissance, ode à la beauté et au mystère du monde, le nouveau roman de Christian Signol convoque des thèmes chers à l’auteur d’une œuvre qui célèbre la nature et dénonce le danger qui la menace. Sur la terre comme au ciel est l’histoire poignante d’un père et d’un fils séparés par le destin. L’un n’a jamais quitté la terre qui l’a vu naître, cet univers immuable auquel il est viscéralement attaché et dont il connaît les moindres secrets. L’autre, poussé comme un oiseau migrateur vers un ailleurs plein de promesses, est parti au Canada à la découverte des grands espaces et n’a plus donné de nouvelles depuis dix ans. Jusqu’au drame qui, peut-être, les ramènera l’un vers l’autre.


Genre: Roman
Thèmes: Nature, Terroir
Même les arbres s’en souviennent

Même les arbres s’en souviennent

Lassé de la vie urbaine, Lucas, trente ans, rend régulièrement visite à Émilien, son arrière-grand-père, qui s’est retiré dans un petit appartement proche du hameau où il a grandi. Lucas est très attaché à la maison de famille qui le rappelle à ses origines car il sait que c’est là que s’est joué le destin des siens. Un jour, il décide de restaurer les vieux murs qui résonnent encore de l’histoire familiale et, pour mieux s’en imprégner, demande à son arrière-grand-père d’écrire le récit de sa vie.
Émilien raconte alors comment il est né dans ce hameau du Limousin en 1915, et comment, malgré un travail acharné, il a assisté à la désertification des campagnes qui tentaient de basculer dans la modernité.
C’est pourtant là, dans ces venelles qu’il faut aujourd’hui défricher, que Lucas et son arrière-grand-père aiment à rêver que tout n’est pas perdu.
Dans ce roman sensible et plein d’espoir, Christian Signol évoque la transmission entre des générations que tout semble séparer mais qui ont en commun l’essentiel : le vrai sens de la mémoire et de la vie.


Genre: Roman
Thèmes: Terroir
Marie, Adeline, Antonin

Marie, Adeline, Antonin

Marie des brebis – Adeline en Périgord – Antonin, paysan du Causse

Marie. Abandonnée le jour de sa naissance parmi les brebis, et recueillie par un pâtre, elle passera sa vie à garder les bêtes sur le rude causse du Quercy.
Adeline. Fille d’une famille de treize enfants, obligée très tôt de travailler dans les champs, puis servante et cuisinière, elle verra son destin ballotté entre les enfants, les saisons, les guerres…
Antonin. Enfant du causse de Martel, il fut lui aussi de ces paysans qui travaillaient de leurs mains depuis l’aube jusqu’à la nuit, de ceux qui portèrent en eux, jusqu’au bout, les valeurs essentielles sur lesquelles ont vécu nos campagnes pendant des milliers d’années.

“À l’époque où j’ai écrit ces trois livres, la civilisation rurale n’avait pas encore été anéantie par la civilisation urbaine, qui a fini par la recouvrir d’une chape de plomb. C’est peut-être parce que Marie, Adeline et Antonin savaient ” Que le pain a une saveur, le vent un parfum et la vie un sens “, qu’ils sont devenus précieux aux hommes et aux femmes d’aujourd’hui.
Ces trois ouvrages me tiennent à cœur et leurs héros demeureront, j’espère, vivants en vous comme ils le demeurent en moi, dans la lumière d’une impérissable mémoire. ” Christian Signol


Genre: Roman
Thèmes: Terroir
Enfants de Garonne T1 Nos si beaux rêves de jeunesse

Enfants de Garonne T1 Nos si beaux rêves de jeunesse

Jamais Étienne et Mélina n’auraient imaginé devoir un jour quitter les berges de la Garonne, les champs et les prairies, les vignes du coteau qu’ils escaladent pour se rendre à l’école du village.
Les deux gamins aiment se retrouver sur une petite île au milieu du fleuve, éblouis de lumière, ivres de liberté, insouciants et heureux malgré la pauvreté de leurs familles, dans la certitude d’être faits l’un pour l’autre.
La crise qui bouleverse le pays met fin à cette enfance heureuse. Le cœur lourd, Étienne part apprendre le métier d’imprimeur à Toulouse, très vite rejoint par Mélina, engagée comme gouvernante par de riches industriels.
Dans la « ville rose » où le monde ouvrier se prend à rêver aux lendemains qui chantent, pour eux comme pour beaucoup, 1936 sera l’année de tous les rêves. Mais les deux jeunes gens pourront-ils s’adapter à cet univers si éloigné de ce qu’ils ont connu, retrouveront ils jamais l’île du bonheur enfui ?


Genre: Roman
Thèmes: Enfance, Terroir