Archives de
Thème : Politique

Devenir

Devenir

« Il y a encore tant de choses que j’ignore au sujet de l’Amérique, de la vie, et de ce que l’avenir nous réserve. Mais je sais qui je suis. Mon père, Fraser, m’a appris à travailler dur, à rire souvent et à tenir parole. Ma mère, Marian, à penser par moi-même et à faire entendre ma voix. Tous les deux ensemble, dans notre petit appartement du quartier du South Side de Chicago, ils m’ont aidée à saisir ce qui faisait la valeur de notre histoire, de mon histoire, et plus largement de l’histoire de notre pays. Même quand elle est loin d’être belle et parfaite. Même quand la réalité se rappelle à vous plus que vous ne l’auriez souhaité. Votre histoire vous appartient, et elle vous appartiendra toujours. À vous de vous en emparer. »
Michelle Obama


Genre: Témoignages, Vécu
Thèmes: Autobiographie, Politique, Racisme
Un long chemin vers la liberté

Un long chemin vers la liberté

Commencés en 1974 au pénitencier de Robben Island, ces souvenirs furent achevés par Nelson Mandela après sa libération, en 1990, à l’issue de vingt-sept années de détention.
Rarement une destinée individuelle se sera aussi étroitement confondue avec le combat d’un peuple et le devenir d’une nation. Né et élevé à la campagne, dans la famille royale des Thembus, Nelson Mandela gagne Johannesburg où il va ouvrir le premier cabinet d’avocats noirs et devenir un des leaders de l’ANC (African National Congress). Dès lors, à travers la clandestinité, la lutte armée, la prison, sa vie se confond plus que jamais avec son combat pour la liberté, lui conférant peu à peu une dimension mythique, faisant de lui l’homme clef pour sortir son pays de l’impasse où l’ont enfermé quarante ans d’apartheid.
Document majeur sur un des grands bouleversements de la fin du xxe siècle, ce livre est aussi le témoignage d’un combat exemplaire pour la dignité humaine.


Genre: Document, Vécu
Thèmes: Autobiographie, Histoire, Politique, Racisme, Témoignage
La Première Guerre mondiale : L’éclatement d’un monde

La Première Guerre mondiale : L’éclatement d’un monde

L’édition en français de l’œuvre de Jay Winter, professeur à l’université de Cambridge, doit être particulièrement saluée, puisqu’elle permet au public français de disposer d’un grand livre qui ne soit pas dû à une plume française, et où la Grande Guerre ne risque pas d’être vue à travers le prisme déformant de nos sentiments nationaux. Mais surtout parce qu’il est un des tout premiers historiens à avoir osé et réussi un formidable pari : écrire, et écrire seul, une histoire mondiale de la Première Guerre mondiale. Certes, les événements essentiels de la guerre de 1914 se sont déroulés sur le sol français, mais il s’agit de la première grande guerre des nations, d’une mêlée des peuples. S’il était nécessaire d’en conter les aspects nationaux, il fallait bien qu’un jour on essaie de saisir l’événement fondateur de notre époque dans sa seule dimension réelle, sa dimension internationale. Pour y parvenir, l’historien britannique, mettant une très vaste érudition au service d’une capacité exceptionnelle d’analyse, a déterminé quatre cercles concentriques : celui des hommes politiques, celui des généraux, celui des soldats et celui des civils, et c’est à travers ces quatre groupes qu’il a passé au crible tous les événements de la guerre. Jay Winter a été très frappé par le fait que l’Allemagne fut à l’origine des quatre initiatives fondamentales de la guerre : le mouvement tournant à travers la Belgique en 1914, l’assaut contre Verdun en 1916, l’offensive sous-marine en 1917 et les grandes attaques du printemps 1918. Or, après un début victorieux, elles ont toutes échoué. L’auteur est persuadé que ces échecs apparemment techniques ont été en réalité la conséquence de ce que, dans cette guerre des peuples, la victoire devait revenir aux peuples les plus avancés dans la démocratie. Tant en septembre 1914 qu’au printemps 1918, il s’en est fallu d’un cheveu que les Allemands ne l’emportent, et on peut estimer que ce sont des choix stratégiques et tactiques malencontreux qui les ont privés de la victoire. Mais ces choix ne se sont-ils pas révélés malencontreux parce que, au moment décisif, le poids des peuples a été déterminant ? Comme l’a dit un général allemand, il n’avait pas été appris dans les écoles de guerre qu’une armée qui battait en retraite depuis des jours et des jours, qui avait été surclassée dans tous les combats, et semblait à bout de forces, ait pu faire face et vaincre comme le fit l’armée française lors de la bataille de la Marne en septembre 1914. N’est-ce pas la démocratie qui a donné au sentiment national qui animait les soldats français ce supplément qui leur a permis de vaincre par deux fois sur la Marne ?
J. Winter ne cache pas que, pour lui, la guerre est une tragédie, mais il est convaincu qu’il faut en éclairer tous les aspects, en percer tous les secrets, donner aux peuples toute leur place, pour que l’on puisse prendre conscience à la fois de la catastrophe qu’elle fut et de son immense emprise sur la suite de l’histoire du monde. Il l’a fait de façon magistrale.


Genre: Histoire
Thèmes: Guerre, Politique
La Seconde Guerre mondiale : L’embrasement du monde

La Seconde Guerre mondiale : L’embrasement du monde

Bien que nous parlions couramment de la Seconde Guerre mondiale, le conflit de 1937-1945 fut en fait le premier à s’étendre réellement au monde entier. La Grande Guerre de 1914-1918 avait essentiellement concerné les pays européens, n’affectant qu’assez peu les dominions et les colonies d’outre-mer, et n’impliquant les États-Unis que de façon tardive, quoique décisive. Avant de se transformer en vaste affrontement généralisé, la guerre de 1937-1945 a débuté par deux conflits bien distincts, provoqués l’un par les ambitions du Japon en Asie, l’autre par celles de l’Allemagne en Europe. Par la suite, elle s’est déroulée sur trois continents (l’Europe, l’Asie et l’Afrique du Nord), dans l’espace maritime d’un quatrième (l’Australasie) et a entraîné l’engagement massif, sur tous les théâtres d’opérations, d’un cinquième (l’Amérique du Nord). Sur l’ensemble du globe, seules l’Amérique du Sud et l’Afrique australe ne furent pas directement concernées ; mais ces régions elles-mêmes ne purent échapper complètement à l’immense fracture qui frappa le reste de la planète.
Jamais auparavant les populations des pays engagés dans une guerre n’ont été autant impliquées, qu’il s’agisse des combattants, des travailleurs employés dans les industries de guerre, des civils qui ont supporté l’invasion, l’occupation ou les bombardements, ou des victimes des persécutions et de l’extermination de masse. Cette guerre fut vraiment « totale », et tous les peuples ont été à l’épreuve.
Cet ouvrage a pour objectif de présenter en un seul volume tous les aspects de ce conflit mondial, de ses origines à ses conséquences, en adoptant tout à la fois les perspectives européenne et asiatique, et de donner autant d’importance aux aspects militaires de la guerre qu’à son impact social et économique sur les nations et sur les individus.


Genre: Histoire
Thèmes: Guerre, Politique
Les Tudors

Les Tudors

Dynastie mythique, les Tudors ont régné pendant plus d’un siècle, entre 1457 et 1603, faisant entrer l’Angleterre dans les temps modernes. De Henry VII à Elizabeth Ire, ce sont cinq souverains qui se sont succédé, parmi lesquels des figures devenues légendaires : Henry VIII, monarque de la démesure, beau, athlétique, musicien, poète et protecteur des arts, qui épousa six femmes, toutes mortes brutalement, et rompit avec le pape, instituant une royauté théocratique ; Mary Tudor dite la Sanglante, la fille de Henry et de Catherine d’Aragon, qui passa à la postérité en raison des bûchers qu’elle fit allumer pour y consumer les évangéliques opiniâtres ; quant à Elizabeth, la “ Reine Vierge ”, ultime fleuron de la dynastie, elle refusa de se marier pour se vouer corps et âme à son royaume. Exploitant d’innombrables sources originales, correspondances, témoignages, rapports des ambassadeurs, ce livre raconte, de manière très narrative, les tribulations des Tudors, inséparables de la destinée de l’Angleterre, dont ils firent un royaume puissant et riche : fresque sanglante et dorée, traversée par la question de la légitimité et de la succession, pleine d’amours contrariées et de meurtres fratricides, de tentatives de coups d’État, de persécutions et de guerres.


Genre: Histoire
Thèmes: Documentaire, Politique, Religion
Le vieil homme et la mort

Le vieil homme et la mort

“Mitterrand était meilleur et pire qu’on le croyait. Ce libertin du pouvoir s’aimait trop et se pardonnait tout. Mais il ne mentait pas tout le temps. Il ne se moquait pas de la misère du monde, ni du malheur des siens. Il était sincèrement pour l’égalité entre les hommes, plus qu’entre les sexes. Il avait la tête pleine du siècle des Lumières d’où il venait, après un crochet à la fin du XIXe, du côté de Thiers ou de Gambetta, selon les jours. Même quand les chandelles de l’Élysée se furent éteintes pour lui, il continua à tenir tête à la maladie qui crispait son sourire et alourdissait ses paupières sans jamais lui faire perdre son regard d’enfant mutin. Il était l’homme qui disait sans cesse non; non à de Gaulle, non au P C, non à son passé, non à son cancer, non à la mort. […]
Avec lui, j’étais comme l’Hermione de Racine. Je l’aimais trop pour ne le point haïr; je le haïssais trop pour ne le point aimer.”


Genre: Biographies, Histoire
Thèmes: Maladie, Politique, Témoignage
Richelieu

Richelieu

Le port altier, les traits fins, le regard perçant… Le célèbre portrait de Richelieu reflète bien la personnalité de ce grand homme d’État français. Brillant, clairvoyant, mais aussi ambitieux, il possède toutes les qualités de l’homme politique. Promis par sa famille au métier d’armes, il prend finalement l’habit religieux et entreprend la conquête des plus hautes dignités de l’Église et l’État. Devenu à force de calcul et de patience Cardinal et Premier Ministre de Louis XIII, il va travailler à la centralisation et à l’unification de la France, au renforcement de la royauté et à la grandeur du pays. Son oeuvre n’a seulement marqué le règne de Louis XIII mais aussi le règne suivant : avec le même esprit, son successeur, Mazarin a repris et poursuivi sa politique. A la lumière de documents inédits, Michel Carmona propose une biographie fine et approfondie d’un des personnages les plus importants de la France d’Ancien Régime.


Genre: Biographies, Histoire
Thèmes: Politique
Pour solde de tout compte

Pour solde de tout compte

Deux leaders historiques du mouvement nationaliste corse décident, pour la première fois, de lever un coin de la cagoule. Leur récit apporte une version inédite des rapports entre l’État français et la Corse, de 1987 aux discussions actuelles à Matignon.Leur témoignage jette un éclairage direct et cru sur les périodes clés du nationalisme corse. Il ne dissimule rien des conflits qui le déchirent, ni des complicités inattendues dont il bénéficie. Sans oublier les trafics et l’utilisation de  » l’impôt révolutionnaire « . François Santoni et Jean-Michel Rossi s’inscrivent en rupture d’une histoire officielle, qu’ils dénoncent comme une tentative de falsification. Ceci est donc leur vérité.


Genre: Essais, Histoire, Témoignages
Thèmes: Politique, Terrorisme
Marx et son époque

Marx et son époque

L’auteur : Arthur Conte est doublement qualifié pour retracer la vie de Karl Marx temps parlementaire, il sait ce qu’est le combat politique, historien, il est capable de prendre le recul qui convient.
Certes, il n’a jamais été marxiste, mais cela ne lui permet que mieux de camper avec talent le “bonhomme Marx” dans sa complexité, avec tout ce qu’il a pu avoir de sympathique et de détestable, d’obtus et de génial.


Genre: Biographies, Histoire
Thèmes: Politique
La Tragédie chinoise

La Tragédie chinoise

 » Le Printemps de Pékin  » de 1989 marque une brutale rupture: l’histoire de la Chine a paru alors aux Occidentaux prendre un tour odieux que peu d’entre eux imaginaient. Pourtant, comment ne pas repérer dans cette tragédie-là tous les ingrédients d’une constante tragédie chinoise ? Et dans cette dernière, comment ne pas reconnaître un simple cas particulier _ mais significatif entre tous _ de l’universelle tragédie du tiers-monde ?
Cette tragédie au carré et au cube, même si elle semble sans précédent à l’observateur rapide, récapitule tous les facteurs de l’éternelle équation chinoise. Sans doute ceux-ci se retrouveront-ils longtemps dans les inévitables épisodes à venir d’un drame à rebondissements, qui bouleverse tour à tour bien des pays sous-développés et, par contrecoup, la planète entière. Le grand écrivain révolutionnaire Lu Xun, lui, ne se faisait pas d’illusions:  » Pour les peuples attardés, il n’y a pas de raccourcis… Peuvent-ils se permettre la démocratie ? « 
Le  » Printemps de Pékin  » a placé la Chine en face des terribles problèmes qui lui restent à résoudre. Lui en a-t-il donné la clef ?
Et si nous avions été victimes d’autant de désinformation à propos du drame chinois qu’à propos du drame roumain ?


Genre: Histoire
Thèmes: Politique