Archives de
Thème : Politique

Les Tudors

Les Tudors

Dynastie mythique, les Tudors ont régné pendant plus d’un siècle, entre 1457 et 1603, faisant entrer l’Angleterre dans les temps modernes. De Henry VII à Elizabeth Ire, ce sont cinq souverains qui se sont succédé, parmi lesquels des figures devenues légendaires : Henry VIII, monarque de la démesure, beau, athlétique, musicien, poète et protecteur des arts, qui épousa six femmes, toutes mortes brutalement, et rompit avec le pape, instituant une royauté théocratique ; Mary Tudor dite la Sanglante, la fille de Henry et de Catherine d’Aragon, qui passa à la postérité en raison des bûchers qu’elle fit allumer pour y consumer les évangéliques opiniâtres ; quant à Elizabeth, la “ Reine Vierge ”, ultime fleuron de la dynastie, elle refusa de se marier pour se vouer corps et âme à son royaume. Exploitant d’innombrables sources originales, correspondances, témoignages, rapports des ambassadeurs, ce livre raconte, de manière très narrative, les tribulations des Tudors, inséparables de la destinée de l’Angleterre, dont ils firent un royaume puissant et riche : fresque sanglante et dorée, traversée par la question de la légitimité et de la succession, pleine d’amours contrariées et de meurtres fratricides, de tentatives de coups d’État, de persécutions et de guerres.


Genre: Histoire
Thèmes: Documentaire, Politique, Religion
Le vieil homme et la mort

Le vieil homme et la mort

“Mitterrand était meilleur et pire qu’on le croyait. Ce libertin du pouvoir s’aimait trop et se pardonnait tout. Mais il ne mentait pas tout le temps. Il ne se moquait pas de la misère du monde, ni du malheur des siens. Il était sincèrement pour l’égalité entre les hommes, plus qu’entre les sexes. Il avait la tête pleine du siècle des Lumières d’où il venait, après un crochet à la fin du XIXe, du côté de Thiers ou de Gambetta, selon les jours. Même quand les chandelles de l’Élysée se furent éteintes pour lui, il continua à tenir tête à la maladie qui crispait son sourire et alourdissait ses paupières sans jamais lui faire perdre son regard d’enfant mutin. Il était l’homme qui disait sans cesse non; non à de Gaulle, non au P C, non à son passé, non à son cancer, non à la mort. […]
Avec lui, j’étais comme l’Hermione de Racine. Je l’aimais trop pour ne le point haïr; je le haïssais trop pour ne le point aimer.”


Genre: Biographies, Histoire
Thèmes: Maladie, Politique, Témoignage
Richelieu

Richelieu

Le port altier, les traits fins, le regard perçant… Le célèbre portrait de Richelieu reflète bien la personnalité de ce grand homme d’État français. Brillant, clairvoyant, mais aussi ambitieux, il possède toutes les qualités de l’homme politique. Promis par sa famille au métier d’armes, il prend finalement l’habit religieux et entreprend la conquête des plus hautes dignités de l’Église et l’État. Devenu à force de calcul et de patience Cardinal et Premier Ministre de Louis XIII, il va travailler à la centralisation et à l’unification de la France, au renforcement de la royauté et à la grandeur du pays. Son oeuvre n’a seulement marqué le règne de Louis XIII mais aussi le règne suivant : avec le même esprit, son successeur, Mazarin a repris et poursuivi sa politique. A la lumière de documents inédits, Michel Carmona propose une biographie fine et approfondie d’un des personnages les plus importants de la France d’Ancien Régime.


Genre: Biographies, Histoire
Thèmes: Politique
Pour solde de tout compte

Pour solde de tout compte

Deux leaders historiques du mouvement nationaliste corse décident, pour la première fois, de lever un coin de la cagoule. Leur récit apporte une version inédite des rapports entre l’État français et la Corse, de 1987 aux discussions actuelles à Matignon.Leur témoignage jette un éclairage direct et cru sur les périodes clés du nationalisme corse. Il ne dissimule rien des conflits qui le déchirent, ni des complicités inattendues dont il bénéficie. Sans oublier les trafics et l’utilisation de  » l’impôt révolutionnaire « . François Santoni et Jean-Michel Rossi s’inscrivent en rupture d’une histoire officielle, qu’ils dénoncent comme une tentative de falsification. Ceci est donc leur vérité.


Genre: Essais, Histoire, Témoignages
Thèmes: Politique, Terrorisme
Marx et son époque

Marx et son époque

L’auteur : Arthur Conte est doublement qualifié pour retracer la vie de Karl Marx temps parlementaire, il sait ce qu’est le combat politique, historien, il est capable de prendre le recul qui convient.
Certes, il n’a jamais été marxiste, mais cela ne lui permet que mieux de camper avec talent le “bonhomme Marx” dans sa complexité, avec tout ce qu’il a pu avoir de sympathique et de détestable, d’obtus et de génial.


Genre: Biographies, Histoire
Thèmes: Politique
La Tragédie chinoise

La Tragédie chinoise

 » Le Printemps de Pékin  » de 1989 marque une brutale rupture: l’histoire de la Chine a paru alors aux Occidentaux prendre un tour odieux que peu d’entre eux imaginaient. Pourtant, comment ne pas repérer dans cette tragédie-là tous les ingrédients d’une constante tragédie chinoise ? Et dans cette dernière, comment ne pas reconnaître un simple cas particulier _ mais significatif entre tous _ de l’universelle tragédie du tiers-monde ?
Cette tragédie au carré et au cube, même si elle semble sans précédent à l’observateur rapide, récapitule tous les facteurs de l’éternelle équation chinoise. Sans doute ceux-ci se retrouveront-ils longtemps dans les inévitables épisodes à venir d’un drame à rebondissements, qui bouleverse tour à tour bien des pays sous-développés et, par contrecoup, la planète entière. Le grand écrivain révolutionnaire Lu Xun, lui, ne se faisait pas d’illusions:  » Pour les peuples attardés, il n’y a pas de raccourcis… Peuvent-ils se permettre la démocratie ? « 
Le  » Printemps de Pékin  » a placé la Chine en face des terribles problèmes qui lui restent à résoudre. Lui en a-t-il donné la clef ?
Et si nous avions été victimes d’autant de désinformation à propos du drame chinois qu’à propos du drame roumain ?


Genre: Histoire
Thèmes: Politique
Ce que je peux enfin vous dire

Ce que je peux enfin vous dire

« On voit bien que ç’a été parfois très violent pour vous. Mais vous n’avez rien dit. Comment fait-on pour tenir ? »
Au moment où la parole des femmes se libère enfin, beaucoup d’entre elles m’ont demandé de m’exprimer sur ce qu’une femme en politique subit en silence. Et de plus en plus d’hommes me disent : parlez pour nos filles, nos compagnes, nos sœurs. Je me suis donc accordé ce droit de dire, et ce droit est vite devenu un devoir. La raison du silence des femmes, c’est la peur de l’humiliation. Ce fut difficile, et parfois douloureux d’écrire, car il a fallu que je revive des épreuves que j’avais rangées dans ma mémoire frigorifiée.
Mais, m’a-t-on dit, ayant été la première femme de l’histoire de France à accéder au second tour de l’élection présidentielle, vous deviez prendre la parole pour faire avancer la cause des femmes et poser des repères. Et en plus, j’ai appris de ma longue expérience des combats écologiques la ressemblance entre les violences faites aux femmes et celles faites à la nature, avec des prédateurs qui maltraitent, salissent, exploitent, trop souvent en toute impunité. Le même vocabulaire. La même loi du silence. C’est donc pour accélérer l’action que j’ai décidé de faire entendre ma voix et celles qui n’ont pas pu se faire entendre.
Respect de la nature, respect des femmes : et s’il y avait là une réponse aux deux fléaux qui frappent aussi bien la planète que l’action politique, la déshumanisation et le déracinement ?
Ségolène Royal


Genre: Récit
Thèmes: Autobiographie, Femme, Nature, Politique, Témoignage
La République
par Platon

La République
par Platon

La République est le livre le plus célèbre et le plus influent de la philosophie de Platon. Mais en soi, la République n’existe pas, ni en théorie ni en pratique à son époque. Elle est donc inventée, construite par l’architecte Socrate. Mais le thème majeur de ce dialogue est celui de la justice ou : comment organiser la cité ?
Le livre est organisé en 10 livres distincts, durant lesquels Platon présente les différents aspects de sa cité idéale, de la place des philosophes dans la cité à la conception de la subjectivité en passant par l’éducation des enfants.


Genre: Classique, Dialogue
Thèmes: Philosophie, Politique, Sciences humaines
Du contrat social

Du contrat social

Paru en 1762, le Contrat social, en affirmant le principe de souveraineté du peuple, a constitué un tournant décisif pour la modernité et s’est imposé comme un des textes majeurs de la philosophie politique. Il a aussi acquis le statut de monument, plus célèbre que connu, plus révéré – ou honni – qu’interrogé. Retrouver, dans les formules fameuses et les pages d’anthologie, le mouvement de la réflexion et les questions vives qui nourrissent une œuvre beaucoup plus problématique qu’affirmative, c’est découvrir une pensée qui se tient au plus près des préoccupations d’aujourd’hui : comment intégrer les intérêts de tous dans la détermination de l’intérêt commun ? Comment lutter contre la pente de tout gouvernement à déposséder les citoyens de la souveraineté ? Comment former en chacun ce sentiment d’obligation sans lequel le lien social se défait ?


Genre: Classique, Essais
Thèmes: Philosophie, Politique
À son image

À son image

Par une soirée d’août, Antonia, flânant sur le port de Calvi après un samedi passé à immortaliser les festivités d’un ma­riage sous l’objectif de son appareil photo, croise un groupe de légionnaires parmi lesquels elle reconnaît Dragan, jadis rencontré pendant la guerre en ex-Yougoslavie. Après des heures d’ardente conversation, la jeune femme, bien qu’épuisée, décide de rejoindre le sud de l’île, où elle réside. Une embardée précipite sa voiture dans un ravin : elle est tuée sur le coup.
L’office funèbre de la défunte sera célébré par un prêtre qui n’est autre que son oncle et parrain, lequel, pour faire rempart à son infinie tristesse, s’est promis de s’en tenir stric­tement aux règles édictées par la liturgie. Mais, dans la four­naise de la petite église, les images déferlent de toutes les mémoires, reconstituant la trajectoire de l’adolescente qui s’est rêvée en photographe, de la jeune fille qui, au milieu des années 1980, s’est jetée dans les bras d’un trop séduisant militant nationaliste avant de se résoudre à travailler pour un quotidien local où le “reportage photographique” ne sem­blait obéir à d’autres fins que celles de perpétuer une collec­tivité insulaire mise à mal par les luttes sanglantes entre clans nationalistes.
C’est lasse de cette vie qu’Antonia, succombant à la tenta­tion de s’inventer une vocation, décide, en 1991, de partir pour l’ex-Yougoslavie, attirée, comme tant d’autres avant elle, dans le champ magnétique de la guerre, cet irreprésentable.
De l’échec de l’individu à l’examen douloureux des apories de toute représentation, Jérôme Ferrari explore, avec ce roman bouleversant d’humanité, les liens ambigus qu’entre­tiennent l’image, la photographie, le réel et la mort.


Genre: Roman
Thèmes: Politique, Religion, Témoignage